Partenariat associatif

Avec l’Association « RETOUR en QUEYRAS »

=> qui depuis 1985 , organise des échanges croisés entre les communautés du QUEYRAS et celles de WURMBERG, CARLSDORF.WIHELMSDORF … sous son impulsion un jumelage est acté entre la COMMUNAUTÉ DE COMMUNES du QUEYRAS (RISTOLAS et ABRIÈS) et la ville de WURMBERG. Il existe à WURMBERG une association dénommée « AMIS du QUEYRAS » qui gère le jumelage et des groupes viennent très régulièrement dans le QUEYRAS pour pratiquer le ski et la randonnée.
=> qui est l’instigatrice du rattachement du Sentier des Huguenots – boucle queyrasinne  à l’itinéraire culturel européen(ICE) –homologué par l’Institut du même nom pour le compte du CONSEIL de L’EUROPE depuis Mai 2013- Le sentier intitulé « SUR LES PAS DES HUGUENOTS et des VAUDOIS » passe dans sa partie allemande par les Lands du Bade-Wurtemberg et de la Hesse   pour aboutir au Nord de l’Allemagne à BAD KARLSHAFEN : 1600 km de long.Moins fréquenté que COMPOSTEL, il a l’avenir devant lui !

Avec l’Association QUEY’RACINES

Dont la spécialité est d’informer un large public sur l’HISTOIRE du QUEYRAS au travers de l’édition d’un BULLETIN de LIAISON régulier. L’Association QUEY’RACINES sera sollicitée pour apporter ses compétences historiques lors de la création de l’espace muséographique.

Avec l’Association LES FOUNTGILLENCS

Puisqu’elle fédère les citoyens du Hameau de FONTGILLARDE, où pourrait être implanté le lieu d’accueil des randonneurs de la boucle queyrasinne du sentier des Huguenots, dans le temple situé au coeur du hameau. « Leï Fountgillencs (nom ancien des habitants de Fontgillarde ) organisent tous les 15 août une fête autour du four banal. Ils ont créé un Éco-musée ethnographique, rassemblant les objets et outils de la vie quotidienne des queyrasins au cours des siècles;On estime que l’implantation humaine dans le queyras s’est faite entre 1800 et 1000 ans avant J.X . Les membres de cette association, ont en charge l’animation du canal ROUCHAS FRACH,(signifie Roche cassée) – créé en 2003- qui a été retracé pour faire découvrir le système ancestral de gestion de l’eau agricole, mis en place par les Sarrasins Il s’écoule sur 8 km. On estime qu’il a été construit à partir de 1343. C’est un véritable exploit de la part des constructeurs- 6- 7 siècles auparavant. <envie-de-queyras.com/guide/sentier-decouverte-du-canal-de-rouchas-frach>

Avec L’Association LES AMIS DU PARC NATUREL DU QUEYRAS

Un partenariat est en réflexion , du fait que cette association au travers de ses membres, assume la responsabilité technique de la gestion de la boucle queyrasinne du « sentier des huguenots » dont : le balisage, la signalétique, l’entretien, la création des parcours VTT et équestres .Il est envisagé que les jeunes des CAMPS -CHANTIERS de réhabilitation des temples, apportent leur contribution à la réalisation de panneaux signalétiques en bois sculpté aux points sensibles du trajet. Ils sont les « bras armé » du PARC NATUREL RÉGIONAL du QUEYRAS(PNR) , contribuent à animer les activités de caractère social, économique, scientifique , environnemental , culturel et sportif

Avec l’association « LES BARROTS »

à BRUNISSARD, cette association a magnifiquement restauré une petite chapelle protestante et contribué à la création de « l’ECOLE D’AUTREFOIS » magnifique évocation de l’environnement scolaire aux siécles précédents

Avec l’Association A.E.V.H.L

A.E.V.H.L -association, d’Etudes Vaudoises et historiques du LUBERON. Elle est en train de réaliser le Musée Vaudois du LUBERON à MÉRINDOL. Sa maîtrise de l’histoire des Vaudois en LUBERON est proche de celle des Huguenots en QUEYRAS . Ils ont une longueur d’avance par rapport à l’espace muséographique en gestation vers un futur petit musée de St VÉRAN , qui peut être utile à P.P.Q sous la forme d’un TUTORAT opérationnel : mutualisation des compétences et savoir-faire dans le respect de l’autonomie de chacun : les échanges peuvent être à double sens. L’approche de l’association A.E.V.H.L est très proche de celle de PPQ.(https://www.vaudoisduluberon.com>